8 conseils pour garder vos perruches et perroquets en bonne santé

Les perroquets et les perruches ont des besoins différents de la plupart des animaux de compagnie.
Vous trouverez ici quelques produits, dont des compléments alimentaires, qui peuvent être intéressants à posséder.

Ces derniers temps, dans la communauté équine et la communauté anglophone des « bird person » il y a une forte dérive vers la médecine alternative. Certains conseillent de donner du thé (la caféine/théine est mortelle pour les oiseaux et chevaux), d’utiliser l’homéopathie qui n’a pas d’effet au-delà de l’effet placebo, d’utiliser des huiles essentielles sur nos oiseaux présentant des risques, particulièrement pour les perroquets dont le système respiratoire est plus fragile, ou, dans le moins mauvais des cas, de mettre du miel sur des plaies alors que c’est inconfortable pour l’animal et qu’il existe des produits plus efficaces.
Les oiseaux servent très peu dans les tests pharmacologiques. Par conséquent la très grande majorité des médicaments disponibles pour les autres animaux ne le sont pas pour les oiseaux (particulièrement les psittacidés).
La bonne santé de nos perruches ou perroquets repose donc principalement sur de bonnes pratiques à appliquer au quotidien.
Cette petite digression a pour but d’expliquer que certains des produits que je conseille peuvent sembler être de la médecine alternative. Ce n’est pas le cas. Les produits et les effets décrits se retrouvent facilement dans la littérature scientifique.

L’os de seiche

Les os de seiches sont des structures légères qui contiennent du calcium et des oligo-éléments. Les oiseaux ont besoin de beaucoup de calcium pour la formation de leur os et de leurs œufs. Ils le stockent dans leurs muscles et nerfs qui en ont besoin pour fonctionner. L’os de seiche ne se dissout pas parfaitement dans le système digestif de l’oiseau, par conséquent l’absorption du calcium n’est pas optimale, mais suffisante pour un oiseau adulte n’allant pas se reproduire. De plus, nos perroquets peuvent aimer gruger le sépion.
Si vos oiseaux détruisent constamment le sépion il est possible qu’ils aient une déficience en calcium ou qu’ils manquent de choses à détruire. En cas de carence en minéraux vous pouvez ajouter un bloc d’iode qui contient de l’iode (nécessaire aux perruches ondulées) et du calcium plus facilement assimilable.

Le bois à gruger

Les perruches et perroquets adorent gruger le bois et des feuilles sèches. Ils ont besoin de mâchonner du bois pour s’occuper. Bien sûr il existe un tas de plantes toxiques et non toxiques. Grignoter est une occupation très courante pour nos oiseaux; si vous ne leur fournissez pas de quoi accomplir cette occupation, ils détruiront le meuble en bois de mémé à la première occasion venue; de plus, ils vont passer un certain temps à s’ennuyer.
Dans l’idéal il faut plusieurs choses à gruger (différentes textures, duretés, tailles). Si vous cherchez votre bois dans la nature il faut absolument bien le nettoyer. Je donne principalement de la fibre de noix de coco et des jouets faits de morceaux de bois peu larges et facilement cassable à mes perruches ondulées.

Le miel

Le miel est un produit ayant des propriétés antifongiques et antibactériennes très intéressantes. Cependant, le miel peut contenir la bactérie clostridium botulinum qui est dangereuse pour les psittacidés. Il faut toujours utiliser le miel mis en vente spécialement pour les psittacidés (ou pour les très jeunes enfants) qui est testé négatif à la présence de clostridium botulinum ce qui le rend inoffensif pour nos oiseaux.
La moisissure, même en quantité non visible peut poser de sérieux problèmes. Celle-ci se développe particulièrement bien dans les endroits chauds et humides. Ce qui peut être le cas pour nos chops durant l’été, rajouter du miel est une bonne solution à ce problème. Vous pouvez aussi disposer du miel dans une mangeoire godet si votre oiseau en a besoin.
Certaines personnes ont peur d’avoir des problèmes venant de l’eau et rajoutent quelques gouttes d’extrait de pépin de pamplemousse dans un litre d’eau. L’EPP seul n’est pas efficace, quand celui-ci est efficace il contient du chlorure de benzéthonium,  du triclosan ou encore du méthylparabène, des substances néfastes pour nos oiseaux, qui lui confèrent ses propriétés.
Il peut être intéressant de donner du miel en prévention avant de faire du vol libre. En effet l’oiseau pourrait s’amuser à mâchonner des branches qui pourraient contenir des moisissures ou des maladies.

Le charbon activé

Le charbon activé a deux propriétés :
– Il aide à maintenir un bon PH en neutralisant les acides et en combattant l’hyperacidité gastrique et contient des sels minéraux alcalins ce qui permet de l’utiliser en cas de diarrhée (avec l’accord de votre vétérinaire).
– Il agit sur les toxines ingérées. En effet, donner du charbon activé permet de luter contre des empoisonnements. Pour cette raison il est très intéressant d’en avoir chez soi.
En cas d’intoxication, il faut appeler votre vétérinaire: il pourra vous conseiller de donner du charbon activé à votre oiseau ou une solution pharmacologique. Donner du charbon activé n’est pas une solution automatique. En effet, si l’oiseau a besoin d’un traitement pharmacologique il ne faut pas lui donner de charbon activé, celui-ci diminuerait l’efficacité du traitement.
De même que pour le miel, vous pouvez donner un peu de charbon actif mélangé à l’eau avant de faire du vol libre, pour prévenir l’ingestion de substances toxiques. Cependant, il diminuera l’efficacité du miel ou des traitements pharmacologiques d’urgence dont vous pourriez avoir besoin.

Les graines de santé

Les graines de santé sont un mélange de différents types de graines extrêmement riches en tout (lipides, glucide, vitamine, protéines, acides aminés). Elles sont souvent utilisées pour les oiseaux affaiblit. Il ne faut pas les utiliser systématiquement, en fonction du problème qu’a l’oiseau ces graines peuvent être néfastes (par exemple avec un problème au foie, trop de vitamines pourrait être néfaste). Il est possible qu’un oiseau extrêmement affaiblit ait des carences en tout, mais, le plus souvent, il aura des carences plus spécifiques. Il faut toujours demander à un vétérinaire si vous pouvez donner des graines de santé pour aider l’oiseau à récupérer.

Les graines germées

Les graines germées contiennent plus de protéines, vitamines et minéraux; leur teneur en lipide et glucide est inférieure aux graines fermées. Il peut être préférable de donner des graines germées à la place des chops (oiseau trop gros). Les graines germées peuvent aussi être préférables aux graines de santé si l’oiseau a des carences spécifiques. Il est facile de faire germer des graines, mais il faut faire très attention au risque de moisissure.

Le sable

Dans la nature les perroquets, particulièrement les aras, vont consommer de l’argile. Cette argile permet une meilleure digestion des noix et graines encore vertes et évite l’empoisonnement par les toxines (et au sodium) contenues dans ses dernières.
L’idée derrière la disposition de sable ou de grit est de fournir le même service que l’argile. Cependant, nous ne donnons pas de graines ou de noix vertes à nos oiseaux. Le grit devient donc inutile, voire dangereux, car celui-ci n’est pas digéré et doit traverser tout le tube digestif où il peut rester coincé suffisamment longtemps pour causer la mort de l’oiseau. La meilleure solution est d’utiliser des feuilles sans encres nocives en guise de fond de cage.

Les UVs

Les psittacidés ont une vision pentachromatique, cela signifie qu’en plus de percevoir le rouge, le vert et le bleu, ils perçoivent les UVA et les UVB. La perception d’UV peut être nécessaire pour la  reproduction et la différentiation de certaines nourritures. De plus, ne pas percevoir ces UV pourrait avoir un effet négatif sur le comportement (agressivité, piquage, etc.).
Certains conseillent d’allumer une lampe à UV quelques heures par jour, mais les UV sont des ondes électromagnétiques ionisantes, leurs effets sur la santé physique sont par conséquent néfastes (coup de soleil, cancer, accélération de la dégradation de la vue). Les UVA sont moins énergétiques que les UVB et contrairement à ceux-ci ils passent à travers les vitres. Les ampoules/leds en grande surface n’émettent que dans le spectre visible par l’être humain. Par conséquent, la meilleure solution est de mettre vos oiseaux près d’une fenêtre sur laquelle le soleil ne tape pas. Il faut également ouvrir la fenêtre quand vous le pouvez.

8 conseils pour garder vos perruches et perroquets en bonne santé par La Réponse est 42 est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Partage à l'identique 4.0.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *